Nairobi : Le Maroc participe à la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique

Publié le 29 Août 2016

Les travaux de la sixième Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD VI), qui s’est tenue pour la première fois sur le sol africain, ont pris fin dimanche dernier à Nairobi.

Une importante délégation marocaine, forte d’une vingtaine de personnes, dont l’ambassadeur du Royaume au Kenya, Abdelilah Benryane, plusieurs directeurs centraux et cadres du ministère des Affaires étrangères, des représentants du Centre marocain de promotion des exportations «Maroc Export» et de la Société nationale du transport et de la logistique (SNTL), des opérateurs économiques du secteur privé, des chercheurs et des experts, a pris part à cette Ticad VI (27-28 août). Les travaux de cette importante conférence ont été sanctionnés par l’adoption de «la déclaration de Nairobi» et du plan de mise en œuvre des engagements pris.

Les intervenants lors de cette cérémonie de clôture, à savoir le président en exercice de l’Union africaine (UA), le chef d’État tchadien, Idriss Deby Itno, le Président kényan Uhuru Kenyatta et le Premier ministre japonais Shinzo Abe ont souligné les résultats fructueux et la qualité des échanges riches ayant marqué les travaux de cette sixième Ticad. À cette occasion, M. Abe a réitéré l’engagement de son pays à investir 30 milliards de dollars (27 milliards d’euros) en Afrique au cours des trois prochaines années, dont un tiers (10 milliards de dollars) seront affectés au développement des infrastructures au niveau du continent. Quelque 73 accords commerciaux ont été conclus en marge de cette conférence de Nairobi entre des entreprises japonaises et africaines, notamment dans les secteurs des énergies, de la nourriture, des infrastructures, de la santé, de la finance et de la sécurité.

Organisée conjointement par le Japon, l’ONU, l’Union africaine et la Banque mondiale, cette Ticad VI a connu la participation de plusieurs Chefs d’État africains, de hauts responsables et de personnalités de divers horizons, outre plus de 6.000 délégués. Cette sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique a été axée sur trois thèmes majeurs, à savoir le développement économique (infrastructures et amélioration de la productivité), le volet sanitaire (projet de couverture sociale pour tous) et la stabilité sociale. Lancée en 1993, la Ticad offre l’opportunité aux pays africains d’attirer davantage d’investissements nippons et constitue l’occasion pour le Japon de consolider sa position sur le marché africain. Les échanges commerciaux entre le Japon et l’Afrique se chiffraient à 24 milliards de dollars en 2015.

source: http://lematin.ma/journal/2016/le-maroc-participe-a-la-sixieme–conference-internationale-de-tokyo–sur-le-developpement-de-l-afrique/253528.html