SNTL Group, acteur majeur du renforcement de la coopération maroco-rwandaise

Publié le 18 Oct 2016

Mohamed Ben Ouda, Directeur Général de SNTL Group, a signé, dans le cadre d’une cérémonie présidée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste et le Président Rwandais Paul Kagamé, le mercredi 19 octobre à Kigali, deux mémorandums d’entente avec Rwanda Development Board (RDB) s’inscrivant dans la volonté Royale de renforcer la coopération entre le Maroc et les pays d’Afrique de l’Est.

Le premier mémorandum, signé par M. Mohamed Ben Ouda et M. Francis Gatare, CEO de RDB et membre du gouvernement rwandais, porte sur l’établissement de l’Institut Africain de Technologie. Cet accord ambitionne de contribuer au succès de la vision de développement stratégique du Rwanda, dont l’un des piliers repose sur le développement technologique afin d’attirer les talents et de faire du pays la Silicon Valley de l’Afrique de l’Est.

Par cet accord, SNTL Group entend mettre au profit de son partenaire l’expertise développée par son centre d’innovation et d’excellence Tamayuz Supply Chain inauguré en 2015, en marge du 1er Congrès Africain des Transports et de la Logistique, par plusieurs ministres africains. Ce centre, dont le principal objectif est de contribuer à construire des Supply Chain résilientes et performantes par l’innovation technologique, le conseil et la certification, a été mandaté par la Banque Islamique de Développement (BID), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et d’autres organismes internationaux pour mener différentes missions et divers travaux de recherche, notamment autour de l’industrie 4.0.

L’Institut Africain de Technologie sera ainsi un établissement de formation et de recherche hautement qualifié, en phase avec les ambitions de la jeunesse africaine, dont les contenus d’enseignement s’articuleront autour de plusieurs piliers des chaînes de valeur du futur, soit Green Supply Chain & Energies Renouvelables, Mobilité Durable & Méga-cités, Rêve Africain, Supply Chain & Industrie 4.0, Marchés à Croissance Rapide et Supply Chain Finance.

Le second mémorandum, conclu entre les mêmes signataires, a pour objet le développement des zones économiques au Rwanda. Dans le cadre de cet accord, les parties s’engagent à renforcer les relations commerciales liant les deux pays et encourager les investissements dans le secteur des infrastructures au Rwanda, y compris les zones économiques en s’appuyant sur les partenaires chinois de SNTL Group, tels que Clevy China et China Harbour Engineering Company Ltd, ainsi que les partenaires marocains du groupe spécialisés dans les chantiers d’infrastructures.

A ce titre, SNTL Group s’emploie à promouvoir le potentiel économique du Rwanda auprès des investisseurs marocains et internationaux. En outre, le groupe mettra à disposition du Rwanda son savoir-faire, en termes d’implémentation de zones industrielles, acquis grâce à la mise en place de nombreux chantiers d’envergure par ses filiales d’infrastructures logistiques et de mobilité urbaine LOGDEV et LOGDEV Africa.

Ces deux accords aspirent notamment à positionner l’Afrique comme un nouveau pôle de croissance mondiale. Aussi, SNTL Group intervient en tant qu’acteur majeur du renforcement du développement économique et social, de la modernisation des réseaux d’infrastructures et de l’émergence des leaders de demain du continent africain.